Mon don de voyante pure

Je suis voyante de naissance

L’acquisition du don de la voyance reste un sujet bien nébuleux. L’on se demande souvent s’il s’agit d’une faculté de naissance ou d’une acquisition à l’âge adulte. Des incrédules affirment d’ailleurs qu’il suffit juste des méthodes données pour l’apprendre. Pour ma part, je suis né avec ce don. J’ai acquis cette faculté extra-sensorielle depuis ma naissance. Voici mon histoire.

Je percevais l’avenir depuis ma naissance

J’affirme ici que les enfants sont capables de voir l’avenir. Ils peuvent faire en effet de la voyance. Ce don est perdu à partir de 6 ans. Les facultés de la clairvoyance font partie intégrante de la nature humaine. Depuis ma naissance, j’ai acquis la pleine capacité de voyance et de précognition. La voyance de naissance est un don naturel assez exceptionnel. Déjà à moins de 2 ans, je voyais et je ressentais les choses concernant les autres. Je me disais que tout le monde avait une telle intuition. J’avais au début une petite voix qui me souffle les meilleurs choix possibles à faire. Il m’a fallu du temps pour comprendre que je percevais ce que d’autres personnes ne ressentent ou ne voient pas. À l’âge de 4 ans environ, je pouvais en tant que voyante de naissance dévoiler l’avenir ou opiner sur les peurs, les souffrances et les blocages émotionnels des autres qu’ils soient des proches ou même des inconnus. Ce don se manifeste à moi par une vision de flashs. Je ressentais des sensations et des sons. C’est bien de la voyance par flash. Ce don m’a permis de développer à bas âge certaines affinités avec les arts divinatoires. Cela m’a bien facilité l’approche de l’astrologie, de la tarologie et de la numérologie.

J’ai eu un accompagnement de mes proches

La voyance de naissance est un don naturel souvent atrophié par la culture, l’éducation et même les moqueries de l’entourage. C’est souvent le cas lorsque les enfants ouvertement en parlent. Les enfants dotés du pouvoir divinatoire sont conditionnés aussitôt par des règles en vigueur dans leur milieu. Contrairement à certains parents qui dénigrent les enfants ayant une telle imagination active. Ils préfèrent les performances selon eux intellectuelles. C’est ce qui fait que les dons innés tels que la voyance restent ensevelis. Très tôt, j’ai été encouragé par mes parents et mes proches à dévoiler mon intuition. Ils m’ont pris au sérieux et écouté. J’ai ainsi gardé intact mon don de voyance. Je l’ai développé au fil des années. Je suis devenu dès lors l’un des meilleurs médiums.

J’ai développé mon don en famille

Les voyantes de naissance existent dans ma famille. Ma grand-mère en est une. Ma voyance de naissance est d’une hérédité. J’ai été vite pris en charge pour décupler mon don. On m’a appris à utiliser parfois des supports comme les tarots. Mon don a été perfectionné et bien maîtrisé. J’ai subi par la suite un apprentissage pour l’affiner et l’entretenir. J’ai appris à mieux maîtriser les flashs pour ne pas m’assaillir de visions à tout moment. J’ai appris grâce à ma grand-mère à canaliser mon don. En tant que voyante de naissance, j’ai appris à canaliser ma voyance afin de ne pas m’épuiser. Je suis devenu un véritable coach de vie pour tous.

ALORS ON LA FAIT CETTE

voyance gratuite ?

JE POSE MA QUESTION GRATUITE